information du client : modèle de document
Le document ci-contre est proposé afin de compléter l'information orale donnée par le tatoueur au client.
Il peut être adapté, simplifié ou complété, en fonction du client (premier tatouage, client déjà tatoué, "habitué", etc.) et des pratiques propres à chaque professionnel.

L'article R.1311-12 du Code de la santé publique (créé par le décret du 19 février 2008) impose aux professionnels d'informer leurs clients, avant l'acte, des risques auxquels ils s'exposent et, après la réalisation de ces techniques, des précautions à respecter. Cette information doit également être affichée de manière visible et doit être remise par écrit aux clients.

Un arrêté du 3 décembre 2008 précise le contenu de cette information. L'information orale doit porter sur :
le caractère irréversible des tatouages impliquant une modification corporelle définitive,
la douleur,
les risques d’infections,
les risques allergiques notamment liés aux encres de tatouage et aux bijoux de piercing,
les recherches de contre-indications,
le temps de cicatrisation et les risques cicatriciels,
les précautions à respecter après la réalisation du tatouage ou du piercing.

L'information à afficher, quant à elle, doit au minimum porter sur les risques et sur les précautions de base à respecter après l'acte. Le Ministère de la santé a mis à disposition un modèle de document, téléchargeable également ci-dessous (format PDF).
[Logo]
[Nom du studio]
[Adresse]
[Téléphone/e-mail]

[Nom du tatoueur]

VOTRE TATOUAGE

RISQUES et PRÉVENTION des INFECTIONS

Un tatouage implique une effraction cutanée au même titre qu’une piqûre : cet acte peut donc introduire, chez la personne qui le subit, des germes (bactéries ou virus), si ces germes sont présents sur la peau (du client ou du tatoueur) ou sur les instruments utilisés ou sur la peau.
Le tatouage entraîne également de minimes saignements ou de microscopiques projections de sang ou de liquides biologiques (pas toujours visibles) et peuvent donc transmettre des infections.
Ces contaminations (transmission de germes, en particulier de virus des hépatites B et C) sont exceptionnelles, mais leur extrême gravité nécessite de prendre toutes les précautions pour les éviter.
Le respect de mesures d'hygiène strictes par votre tatoueur permettent de limiter au maximum le risque de contamination.
Ces mesures ont trait à :
- l'utilisation de matériel à usage unique,
- la propreté des locaux,
- le lavage des mains avant et après chaque acte,
- la désinfection de la peau du client,
- la stérilisation de tous les matériels pénétrant la peau.

CONTRE-INDICATIONS

Le tatouage est notamment déconseillé, ou nécessite l'avis d'un spécialiste, en cas de : diabète (insulino-dépendants), hémophilie, eczéma, épilepsie, grossesse, allergie connue à certains produits (latex, pigments...)
Tout traitement médicamenteux est à signaler à votre tatoueur avant la première séance.



SOINS et CICATRISATION

Après avoir nettoyé la plaie avec une solution antiseptique, votre tatoueur applique une crème cicatrisante sur laquelle il pose un pansement.
Vous ôterez ce pansement 2 à 6 heures après la séance de tatouage, afin de nettoyer -sans frotter- le tatouage à l'eau tiède et au savon antiseptique. Le produit cicatrisant indiqué par votre tatoueur peut être appliqué 24 heures après la réalisation du tatouage.
Les jours suivants, appliquez la crème en couche fine 1 à 2 fois par jour. Ne remettez de pansement que si vous êtes exposé à des travaux salissants.
Il faut éviter de toucher la zone tatouée avec des mains sales et veiller à se laver les mains avant chaque application de produit sur la peau tatouée.

Préférez des vêtements amples et en coton (proscrivez la laine et le Nylon). Lorsque c'est possible, laissez la peau tatouée à l'air libre.
Pendant 10 à 15 jours, appliquez la crème 1 à 2 fois par jour, par massage en fine couche (une surcharge pourrait provoquer une allergie).
Interdisez-vous les bains, la piscine, la mer et le soleil pendant toute la durée de la cicatrisation (minimum 20 jours).
Ne grattez pas votre tatouage : les petites peaux mortes tomberont d'elles-mêmes.

REMARQUES

Il est normal d'observer une réaction inflammatoire (rougeur et parfois gonflement) dans les jours qui suivent la réalisation du tatouage. Ces symptômes disparaissent en moins d'une semaine.
La cicatrisation définitive est ensuite obtenue dans des délais qui varient en fonction notamment de l'emplacement du tatouage, de votre état général et de vos antécédents.
Le délai moyen de cicatrisation est de 2 semaines.
La persistance au-delà d'une semaine ou l'accentuation des symptômes, l'association d'au moins trois signes parmi l'érythème (rougeur), l'oedème (gonflement), la douleur, la fièvre, un écoulement purulent, signent la présence d'une infection et nécessitent la consultation d'un médecin.

POUR TOUTE QUESTION CONCERNANT LA CICATRISATION ET/OU L'ASPECT DE VOTRE TATOUAGE, N'HESITEZ PAS A RECONTACTER VOTRE TATOUEUR !




Voir aussi :
Dossier réglementation par le Ministère de la santé

Page modifiée le 29/05/2009 (mise en ligne le 15/12/2002)
© tatouagedoc.net 2002-2009