Le tatouage thérapeutique : plus utile que ce qu’on pense

Le tatouage est un art qui permet d’embellir le corps. C’est une technique qui existe depuis de nombreux siècles et qui a eu le temps de s’améliorer. De nombreuses déclinaisons ont vu le jour et nous nous intéresserons ici au tatouage thérapeutique. Il possède divers particularités et atouts. Il est par exemple possible d’y recourir pour masquer des cicatrices et dessiner à nouveau un sein à la suite d’un cancer.

Le tatouage thérapeutique est plus utile que vous pourrez le penser. En voici les preuves.

Se tatouer pour une bonne cause

L’une des premières utilités du tatouage thérapeutique est qu’il permet de corriger les lésions de grande importance. Le principe de ce type de tatouage est le même que celui dédié à l’esthétique. Par ailleurs, le tatouage thérapeutique constitue l’étape finale d’une reconstruction mammaire suite à un cancer du sein. Il est par exemple possible de l’utiliser pour redessiner l’auréole du sein, et même un mamelon entier. Bien que cette technique soit généralement utilisée dans les cas de reconstruction du sein, elle est peu connue.

Par ailleurs, le tatouage thérapeutique n’est pas régi par une législation. Les professionnels de la santé peuvent donc s’en servir au besoin sur leurs patients et patientes. Il en est de même pour les esthéticiennes et les tatoueurs.

Ces derniers sont très sollicités, ce qui laisse le champ du tatouage thérapeutique libre aux esthéticiennes. La demande est toujours plus grande et dans les hôpitaux, il n’y a pas toujours une personne spécialisée disponible pour cela. Plusieurs clientes sont d’ailleurs redirigées par des chirurgiens vers les salons d’esthétique qui proposent ce type de service. La véritable différence est que l’anesthésie locale n’est pas utilisée dans les salons. Les personnes qui choisissent l’option du tatouage thérapeutique peuvent acheter une crème anesthésiante sur prescription médicale. L’application doit être faite avant le passage sous l’aiguille.

Les pigments et le matériel utilisés ne sont pas les mêmes que ceux des salons de tatouage artistique.

Tatouage thérapeutique et particularités

L’un des principaux atouts du tatouage thérapeutique est qu’il peut être pris en charge par l’Assurance Maladie. Autrement dit, vous serez remboursé par la sécurité sociale si cette intervention a lieu pour une Affection de Longue Durée (ALD). L’un des exemples les plus illustratifs est la reconstruction du sein. En fonction des cas, et surtout s’il y a eu symétrisation, il vous sera peut-être demandé de fournir un dossier à examiner. Il n’est pas rare que des chirurgiens dépassent leurs honoraires et que cela soit pris en charge par quelques mutuelles.

Cependant, il faut savoir que toutes les peaux ne sont pas adaptées au tatouage thérapeutique. En effet, il est très difficile de tatouer des auréoles sur une peau comportant de nombreuses cicatrices, abîmée ou mince. Ce n’est pas tout, puisque l’opération comporte quelques difficultés. Le tatouage thérapeutique sera momentané sur des parties comme les paupières et les auréoles des mamelons. Cela est dû au fait que les pigments utilisés pour cela soient moins épais que ceux des tatouages définitifs. Le fait d’être par exemple régulièrement à la piscine peut agir sur la durabilité d’un tatouage thérapeutique. Il faudra donc régulièrement procéder à des retouches puisque le chlore est réputé pour être nuisible aux pigments utilisés. Cela veut donc dire que la durée d’un tatouage thérapeutique peut varier d’une personne à une autre.

Le tatouage thérapeutique est une alternative intéressante dans le domaine médical. Il permet de réaliser des reconstructions mammaires et bien d’autres. C’est une excellente manière de redonner aux patients, la confiance en eux.

About the Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *